L’économie circulaire est un concept économique lié à la durabilité, et dont l’objectif est que la valeur des produits, matières et ressources (eau, énergie, etc.) se maintienne dans l’économie le plus longtemps possible en minimisant la génération de déchets. Il s’agit de mettre en œuvre une nouvelle économie, circulaire – non linéaire -, basée sur le principe de « fermer le cycle de vie » des produits, services, déchets, matières, eau et énergie. L’objectif de l’économie circulaire est la production de biens et de services tout en réduisant la consommation et le gaspillage de matières premières, eau et sources d’énergie.

Le système linéaire de notre économie (extraction, fabrication, utilisation et élimination) a atteint ses limites avec l’épuisement évident des ressources naturelles et des combustibles fossiles. L’économie circulaire propose un nouveau modèle de société qui utilise et optimise les stocks et les flux de matières, d’énergie et de déchets et son objectif est l’efficacité de l’utilisation des ressources.

L’économie circulaire propose un nouveau modèle de société qui utilise et optimise les matières et les déchets, en leur donnant une seconde vie. Ainsi, le produit doit être conçu pour être utilisé et recyclé, c’est-à-dire, grâce à l’écoconception, de la première à la dernière pièce peut se réutiliser ou se recycler une fois sa vie utile terminée. Avec l’économie circulaire il s’agit de transformer ce qui jusqu’alors étaient considérés comme déchets, en nouvelles matières premières. Ainsi que créer de l’emploi dans le contexte de ladite économie verte.

Le défi pour les entreprises est énorme, mais il représente également une grande opportunité qui parfois les obligera à se réinventer entièrement.  Les experts préviennent que le changement est urgent. Chez Molmat nous avons initié différentes études de viabilité pour adapter l’entreprise à l’économie circulaire.